Ma démarche de vidéaste

portrait Olivier Milchberg

Musicien de profession depuis l’âge de 18 ans, j’ai toujours eu une caméra dans les mains…

Du super 8 au numérique, le film m’a toujours passionné. Et lorsque les ordinateurs ont été assez puissants pour monter des images animées, c’est tout naturellement que, parallèlement au montage audio, je me suis mis à monter de la vidéo.
Pour moi, tout est une question de rythme!
J’aime donc particulièrement monter les images en fonction de la musique, les deux étant pour moi indissociables.
J’ai longtemps produit et enregistré des musiciens au sein de Muance Productions,
aujourd’hui, j’enregistre également l’image.
J’y apporte toute ma sensibilité et ma culture de musicien.

De nos jours, l’image est essentielle pour la musique…

Je choisis les nouveaux projets vidéo en fonction du style musical ou du message transmis. À la manière d’un producteur, je ne travaille que sur les projets artistiques qui correspondent à mes gouts et mes valeurs.
Éliminez d’emblée tout ce qui est agressif et violent (sauf éventuellement si c’est pour une cause avec un but positif).
Les styles de musique que j’affectionne sont les musiques traditionnelles (de tous horizons), musiques anciennes, musique classique.
L’objectif et le sens doivent être très clair au départ : il peut s’agir de présenter une oeuvre originale, de promouvoir un artiste ou groupe, ou simplement de représenter visuellement un univers poétique.

Mon rôle de vidéaste est à géométrie variable, cela peut aller d’une simple prestation technique si l’artiste sait exactement et précisément ce qu’il veut, à un accompagnement et une direction artistique. Ma longue expérience de musicien (sur scène et en studio) ainsi que celle de preneur de son et producteur discographique peuvent apporter des éléments de réflexion très utiles.
Mais je sais avant tout écouter et me mettre au service de l’oeuvre.

Ma démarche est probablement différente et originale dans le sens où je mets l’image au service de la musique, et non l’inverse. Car même si le public recevra en premier l’impact de l’image (le son touche souvent le plan inconscient), j’attache la première importance à la musique. Cela se vérifiera notamment dans le rythme du montage.

Fiche technique et budget : Me contacter

Retour haut de page